Prévention et conseils

Comment être en bonne santé et prévenir les cancers...

Vous pouvez télécharger la brochure "Alimentation, nutrition et cancer", éditée à

 la demande de la Direction générale de la santé (DGS) en cliquant sur l'icône.

Vous y trouverez quelques "Vérités, hypothèses et idées fausses"


  

CANCER du SEIN :
ARDOC     

 

L’auto palpation des seins peut vous permettre de distinguer une grosseur anormale par exemple. 

Quelque soit votre âge, si des signes inquiétants apparaissent, prenez rendez-vous chez votre médecin

traitant, cela permettra de dissiper vos doutes:

  • grosseur non douloureuse

  • anomalie du galbe mammaire

  • rétraction mammaire

  • rougeur, œdème ou aspect de peau d’orange

  • écoulement mammaire

  • douleur localisée

  • ganglions palpables au niveau de l’aisselle

CANCER du COLON : 
ARDOC

 

 Le cancer colorectal est évitable dans la plupart des cas grâce au dépistage.

  Il est donc très important de connaître les signes d'alerte:

 
  • présence de sang dans les selles

  • troubles du transit d'apparition récente :

  • diarrhée ou constipation inhabituelle ou

  • alternance de ces deux troubles, 

  • douleurs abdominales inexpliquées et d'apparition récente, 

  • amaigrissement inexpliqué.

 

Ces signes sans évoquer obligatoirement la présence d'un adénome ou d'un cancer colorectal, doivent vous

conduire à consulter votre médecin traitant sans attendre le délai de 2 ans.

 

CANCER du COL UTERIN
ABIDEC - ARDOC

 

Le cancer du col utérin est le plus souvent détecté vers l’âge de 40 ans, mais il ne faut pas attendre d’avoir

des signes (pertes « blanches », douleurs ou saignements après les rapports sexuels ou entre les règles )

pour consulter régulièrement son médecin traitant ou un gynécologue, car on peut traiter des anomalies

avant qu’elles ne se transforment en cancer.

 

C’est un cancer dont on pourrait prévenir la survenue dans 8 cas sur 10, grâce à la vaccination.

Cette vaccination, pour être efficace, doit être faite par 3 injections avant les premiers rapports sexuels (la

vaccination est recommandée à l’âge de 11 ans, puis entre 15 et 23 ans s’il n’y a pas eu de premiers

rapports sexuels). 

Attention:  La vaccination ne protège pas contre tous les virus responsables de ce cancer, il

faut donc se faire suivre tous les 3 ans par frottis cervico-utérin.

Certains facteurs favorisent la survenue de cancer : le tabagisme, les infections sexuellement transmissibles

(virus herpès génital, Chlamydia trachomatis), l’immunodépression…

Une alimentation riche en fruits et légumes protègerait de la survenue de ce cancer.

                                                     ABIDEC - ARDOC: 

 

LIENS UTILES:

Comité Départemental d'Éducation pour la Santé du Cantal   http://www.codes15.fr/

Comité Départemental d'Éducation pour la Santé de Haute Loire   www.codes43.fr

Comité Départemental d'Éducation pour la Santé du Puy de Dôme   http://www.codes63.fr/

Fédération des Clubs des Ainés Ruraux   http://www.ainesruraux.org/