Fonctionnement

Le Financement :

Le dépistage organisé des cancers est géré par des structures de gestion départementales, généralement association de loi 1901, qui sont dirigées par un Conseil d’Administration regroupant les financeurs mais également les professionnels de santé impliqués dans le dépistage.

L’Association est financée par l’État et les Caisses d’Assurance Maladie.

    

L'ARDOC fonctionne grâce à l’implication de tous les radiologues, les médecins généralistes, les médecins gynécologues, les médecins gastro-entérologues, les médecins anatomopathologistes et les chirurgiens.

L’association est habilitée à recevoir des dons (renseignements au 04.73.43.06.60).

 

L’équipe ARDOC :

- Docteur Michel ROUGE, médecin gynécologue, Président

- Docteur Alain ISNARD, radiologue, médecin Coordonnateur du dépistage organisé du cancer du sein.

- Professeur Michel DAPOIGNY,  gastroentérologue, médecin Responsable du dépistage organisé du cancer colorectal.

- Madame Chantal MESTRE, Responsable administrative

  et 7 secrétaires.

Léquipe ABIDEC-ARDOC

- Docteur Marie Ange GRONDIN, Médecin Coordonnateur du dépistage du cancer du col utérin

  et 2 secrétaires

Les principales missions des structures de dépistage sont définies dans un cahier des charges national :

  • Participer à la sensibilisation et à l’information des hommes et femmes de 50 à 74 ans pour le dépistage organisé des cancers du sein et de l’intestin (les femmes de 25 à 65 ans pour le dépistage du cancer du col utérin).

  • Gérer les fichiers des personnes concernées par le dépistage organisé, conformément à la loi relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

  • Se charger de l’envoi des lettres d’invitation au dépistage et des relances.

  • Veiller à la qualité des programmes de dépistage en lien avec les professionnels impliqués.

  • Organiser l’information des professionnels de santé sur le dépistage organisé.

  • Assurer un suivi qualitatif des dossiers positifs par le recueil de comptes rendus.

  • Garantir les aspects réglementaires et la confidentialité.

  • Collecter les données statistiques nécessaires à l’évaluation réalisée par l’InVS (Institut national de Veille Sanitaire) et le pilotage du programme de dépistage.

  • Accueillir, Conseiller.