Questions - Réponses

SEIN :

  • Je ne ressens rien, dois-je participer au dépistage ?

OUI - Le cancer du sein peut être présent sans signe apparent. Il est donc important qu’une mammographie soit faite régulièrement.

  • Dans ma famille, aucune femme n'a eu le cancer du sein, une mammographie régulière est-elle utile?

OUI - 80% des cancers apparaissent chez les femmes n'ayant aucun antécédent personnel.

  • Je suis ménopausée, est-ce que cela me protège d’un cancer ?

NON - C’est entre 50 et 74 ans que les femmes ont le plus de risques de développer un cancer. Même si votre état de santé est bon, il est important de faire un dépistage du cancer du sein tous les 2 ans.

  • Puis-je choisir le radiologue qui pratiquera l'examen?

OUI - Vous pouvez choisir dans la liste au dos de l’invitation ARDOC et dans l'onglet "Où se faire dépister?". Vous pouvez vous rendre chez un radiologue partout en France, si celui-ci est habilité. Pour connaître ces listes, il suffit d’appeler l’ARDOC.

  • Est-il vrai qu’une 2ème lecture soit prévue dans le cadre du dépistage ?

OUI - Pour plus de sécurité, les mammographies normales sont systématiquement relues par un second radiologue expert.

  • Dans le cadre du dépistage organisé, la mammographie est-elle prise à 100% par l'assurance maladie?

OUI - Dans le cadre du dépistage organisé, la mammographie  est un acte gratuit. Les examens complémentaires (comme une échographie) sont payants. Comme tout acte médical, ils sont remboursés à hauteur de 70% par votre Caisse d'Assurance Maladie.

 

COLON :

  • La tranche d’âge concernée par le dépistage organisé est-elle 50-74 ans ?

OUI - Il s’agit de la tranche la plus touchée par le cancer colorectal. Mais l’important est de rester attentif et de consulter son médecin, quelque soit son âge, lorsque des signes inquiétants apparaissent.

  • Le test doit-il être remis par le médecin ?

OUI - Seul le médecin connaît votre état de santé et saura vous conseiller et vous orienter.

  • Les polypes saignent-ils en permanence ?

NON - D’où l’intérêt de faire régulièrement le test. Tous les deux ans, L’ARDOC vous proposera de faire un test.

  • Mon médecin m’a prescrit une coloscopie. Dois-je faire le test ?

NON - La coloscopie est un examen réalisé par un gastro-entérologue et permet un diagnostic précis.

Le test correspond à une première étape de dépistage. S’il est positif, la coloscopie vous sera proposée

  • Le cancer colorectal se développe lentement. Puis-je attendre pour faire le test ?

NON - En intervenant vite, la transformation d’un polype en cancer peut être évitée.

De plus, l’intérêt du dépistage organisé est de détecter une anomalie le plus tôt possible pour pouvoir intervenir plus efficacement.

"Diagnostiqué tôt, les cancers du sein et du côlon peuvent être guéris dans plus de 9 cas sur 10."

 

 

COL UTÉRIN

 

1. Le frottis est-il nécessaire lorsqu’on est vaccinée ?

Oui, car le vaccin antipapillomavirus ne protège pas de tous les virus. Le frottis reste donc un examen nécessaire.

2. Ce dépistage s’adresse-t-il aux femmes à partir de 50 ans comme pour les dépistages organisés des cancers du sein et du côlon ?

Non, il s’adresse aux femmes de 25 à 65 ans mais vous pouvez avoir un frottis à titre individuel en-dehors de de cette tranche d’âge.

3. Est-il vrai que seuls les gynécologues peuvent pratiquer le frottis ?

Non, la plupart des médecins généralistes le font. Depuis 2009, les sages-femmes peuvent également le faire, même en-dehors de la grossesse.

4. Je n’ai plus de compagnon. Suis-je concernée ?

Oui, car le virus met plus de 15 ans à évoluer.

5. Les caisses d’assurance maladie remboursent-elles ce dépistage ?

Non, malheureusement, pas à 100%. Vous serez remboursée comme d’habitude par votre caisse et votre mutuelle si vous en avez une.

6. J’ai eu un frottis il y a 5 ans. Je peux très bien attendre encore, non ?

Non, le frottis c’est tous les 3 ans. Si c’est le premier ou si le dernier frottis remonte à plus de 5 ans, il faut même en faire 2 à un an d’intervalle avant de le refaire tous les 3 ans.